Mangeuse Intuitive, Qui Es-Tu?

La mangeuse intuitive est une personne comme une autre. Sauf que…

Sauf qu’elle n’hésite pas longtemps avant de décider quoi prendre au restaurant; chaque occasion de manger est nouvelle et son issue ne dépend pas de ce qui a été mangé plus tôt. Elle sait ce qu’elle aime manger mais n’a pas peur de la variété: chaque nouvel aliment est une occasion pour elle de titiller ses papilles différemment. La mangeuse intuitive ne ¨brûle¨ pas ses calories au gym: elle répond à ses besoins de manger et de bouger sans penser contrôler son poids. Quand il y a des cupcakes au bureau, elle en prend toujours, ou pas, en fait c’est imprévisible, selon son désir du moment. La mangeuse intuitive n’éprouve pas de honte amère en mangeant, ça lui permet de profiter du goût des aliments. Elle n’éprouve pas non plus de fierté quand elle mange un légume, elle sait que la moralité n’a pas sa place dans son assiette. Quand elle se sent inconfortable après un repas, elle desserre sa ceinture (ou déboutonne son pantalon!) et se flatte le ventre parfois. En attendant que ça passe. Pis quand son ventre gargouille, ben elle le nourrit. En fait, elle écoute son corps, elle veut en prendre soin. Elle a compris que le problème, c’est pas lui, mais bien la culture dans laquelle elle vit. Après des années, peut-être, de combat et de lutte, elle a arrêté de se blâmer pour son ¨indiscipline¨. Elle a lâché prise, de la plus douce des façons.

Deux Mots-Clés pour La Saison des Fêtes: Satisfaction et Auto-Compassion

La période des fêtes est à nos portes. Elle est souvent accompagnée de son lot de stress; la routine prend le bord pour donner place aux retrouvailles, aux moments passés en famille ou entre amis, ou encore à beaucoup de solitude. Il y aura peut-être des personnes que l’on aurait préféré ne pas revoir et des conversations que l’on tentera d’éviter. Et puis biensûr, il y a le côté bouffe. Les plats préférés seront au rendez-vous et en abondance à part de t’ça! Pour certain.es, cet aspect est difficile à gérer. Surtout quand on est nombreux et que chacun a sa relation complexe avec la nourriture. Malheureusement, la société dans laquelle on vit fait que ce sont ceux qui ont une relation saine avec la nourriture et leur corps qui sont les plus rares. On est devenus habitués aux conversations sur le poids et sur la culpabilité éprouvée après avoir « trop » mangé.

Confidences et Changement de Paradigme

*Article initialement publié en Septembre 2016 sur bonheuretboustifaille.com*

Les derniers mois ont été éprouvants pour moi, pour ma famille aussi; l’une des nôtres a reçu un diagnostique épeurant – le C-word. Disons que ça remet pas mal de trucs en perspective. Disons que ça oblige à revenir à l’essentiel de ce qui rend heureux. Dans ce contexte, j’ai re-découvert un mouvement qui me parle vraiment, qui va totalement dans le sens de ce que je vis, et qui m’a fait remettre en question mille et une choses. J’ai pris le temps d’assimiler les choses avant de réécrire un article pour mon blogue. Mais, ça y est, je suis prête, il faut ab-so-lu-ment que je vous en parle.

5 Trucs Pour Apprendre à Accepter Son Corps et Souhaits pour 2017

*Article initialement publié en février 2017 sur bonheuretboustifaille.com*

Étant donné mon futur métier de nutritionniste (plus que deux sessions!!), ça a été extrêmement important pour moi d’adresser la question suivante: comment aborder la question de la saine alimentation et de l’activité physique en étant réellement complètement neutre face au poids de mes futurs clients?

Prendre soin de soi, ça veut dire quoi pour moi?

*Article initialement publié en Août 2017 sur bonheuretboustifaille.com*

Jour après jour, j’apprends à mieux prendre soin de moi. En découvrant le mouvement Santé Pour Toutes les Tailles (Health At Every Size – traduction libre) et la pleine conscience, ma vision de ce que ¨prendre soin de soi¨ veut dire a vraiment changée. Aujourd’hui, prendre soin de soi pour moi veut dire s’accepter comme on est autant que possible et répondre à nos besoins du mieux qu’on peut.